Sidebar

nouvelles
Intéressant par sa qualité de professeur à l’université de Georgetown aux Etats-Unis et d’ancien membre du Conseil de sécurité nationale à la Maison Blanche, d’abord. Mais aussi, car il est un exemple marquant des relations ambiguës entre une partie de l’administration américaine et certains groupes terroristes. …
Quand un membre de l’administration US vire sa femme pour faire plaisir à une secte Fin octobre s’est tenue à l’Assemblée nationale française, un colloque réunissant quelques seconds couteaux du monde politique français et qui n’a rien apporté de neuf à la rengaine sur la menace iranienne. Plus intéressant en est l’invité d’honneur : Raymond Tanter. Intéressant par sa qualité de professeur à l’université de Georgetown aux Etats-Unis et d’ancien membre du Conseil de sécurité nationale à la Maison Blanche, d’abord. Mais aussi, car il est un exemple marquant des relations ambiguës entre une partie de l’administration américaine et certains groupes terroristes. En effet, Tanter préside actuellement le Comité pour une politique iranienne (Iran Policy Committee IPC) qui fait du lobbyng en faveur des Moudjahidine du peuple iranien (connu aussi sous le nom de l’OMPI, CNRI, etc…), organisation reconnue comme terroriste tant par l’Union européenne que par les USA dont Tanter fut pourtant un très haut fonctionnaire. Mais ce qui est emblématique, c’est la manière dont l’OMPI l’a mis sous sa coupe. Au point que son épouse, Constance Anderson-Tanter, a accusé les Moudjahidine du peuple d’être responsables de la séparation du couple. Elle accuse clairement dans plusieurs témoignages, le porte parole de l’OMPI aux USA, Alireza Jafarzadeh d’être devenu l’ami, le confident et finalement le mentor de son époux. Au point qu’il l’aurait convaincu de quitter sa femme. Cette sorte de manipulation mentale est habituelle au sein des Moudjahidines et typique d’un fonctionnement de type sectaire qui a déjà été souvent démontré : Bien curieux destin de Raymond Tanter, agent du gouvernement US, qui serait devenu un vrai fidèle de la secte terroriste… Il est en tous les cas bien mal venu pour jouer à l’expert indépendant…