0 New Articles

Le journal Al-Watan a rapporté d'un nouveau plan en formant "le Comité Financier de terrorisme militant" dans les services de la sécurité Français. Ce plan devenu important quand quelques-uns des suspects qui avaient été détenus pour les opérations terroristes avaient utilisé des propriétés dans financer des opérations terroristes.
Le journal Al-Watan a rapporté d'un nouveau plan en formant "le Comité Financier de terrorisme militant" dans les services de la sécurité Français. Ce plan devenu important quand quelques-uns des suspects qui avaient été détenus pour les opérations terroristes avaient utilisé des propriétés dans financer des opérations terroristes. Le stress des fonctionnaires Français cela d'après experts, groupes terroristes et réseaux ont recours à argent blanchir, drogue trafiquer, et passer en contrebande pour financer des terroristes et des opérations du terroriste. Ce comité a été fondé le 6 septembre pour surveiller activités financières de terroriste et groupes séparatistes en France. Les membres de ce comité du professionnel sont éprouvés des agents de police et des experts dans blanchir et passer en contrebande. Le devoir de ces gens est révéler les chemins dans que les terroristes financent leurs activités. Ce comité prend des cas terroristes de financier, sécurité et sections judiciaires et est supposé en regarder quelques-uns des organisations de la charité avec soin. Un membre de ce comité a accentué qu'il essaie de révéler des finances terroristes et aussi les conditions financières de terroristes eux-mêmes. Ce journal ajoute: exposition des enquêtes que les activistes de ces groupes sont éparpillés dans les places différentes et les travaux. Ils aussi exposition que les terroristes recrutent des petits et les utilisent dans vendre des drogues, créer IDs faux et…. L'enquête montre aussi les terroristes ont combien d'argent à travers activités illégales. Les fonctionnaires de la sécurité ont accentué, dans une entrevue avec ce journal qui en dépit d'en arrêter quelques-uns des suspects, ces groupes terroristes continuent encore leurs activités.

Nouveaux articles

Le plus regardé