Regarde

ariairan
Madame Hillary Clinton, Secrétaire d'Etat des Etats Unis d'Amérique
L'organisation des moudjahiddines du peuple d'Iran (OMPI) est fondée le 5 septembre 1965, pour mener un combat armé contre les Etats Unis et l'Israël. Pour développer cette approche, cette organisation a recrutée plusieurs personnes de 1973 à 1976 et elle a assassinée les conseillers militaires américains présents en Iran. Ensuite elle s'est associée à la révolution d'Ayatollah Khomeiny et avec les forces révolutionnaires, elle a occupé l'ambassade des Etats Unis, le 4 novembre 1979 en coopérant dans l'opération de prise en otage de 66 diplomates américains. Les moudjahiddines prétendaient que les employés de l'ambassade étaient des espions et non pas les diplomates et de ce fait il faut les juger dans les tribunaux révolutionnaires et les exécuter.
Un an après, lorsque les moudjahiddines ne s'entendaient plus avec l'Etat iranien, ils ont procédé aux activités terroristes comme l'assassinat ciblé et l'explosion des lieus publics. En tant que l'armée privée de Saddam Hussein et aux côté du dictateur irakien, Ils ont combattu contre l'Iran de septembre 1980 à 2003. Les moudjahiddines ont assassiné plus de 16 000 civils en Iran. Ils ont crée une secte terroriste en Irak afin de développer le terrorisme tout en persécutant les membres dissidents à l'intérieur de cette secte. Selon les rapports publiés par Humain Right Watch et celui de RAND institut, l'OMPI a emprisonné et a torturé ses dissidents en Irak, et a clandestinement assassiné certains de ses membres prononçant la volonté de quitter l'organisation. Toutes ces activités ont été soutenues par Saddam Hussein.
La stratégie des moudjahiddines, en 2003 et après la chute de Saddam, consistait à combattre les forces américaines. Ils croient qu'il faut combattre contre l'armée américaine, où qu'elle se trouve car ils espérer que Saddam résiste devant l'Amérique et convaincre l'armée des Etats Unis. Quand ils ont découvert la chute rapide du régime de Saddam, ils ont cédés à la pression des américains pour se désarmer et cela malgré eux.
Pourtant lorsqu'en juin 2003, Maryam Radjavi était détenu en France pendant les instructions de la police française, les forces militaires de cette organisation se sont immolées par le feu sur les voies publiques afin de semer la terreur et provoquer l'épouvante. Dès lors, les moudjahiddines ont troublé violemment les rassemblements et les manifestations des autres groupes d'oppositions iraniens, ayant lieu en France.
Depuis 2003, la plupart des groupes et des opposants iraniens, non attachés aux moudjahiddines, ont été espionnés ou menacés par les différents composants de l'OMPI c'est pourquoi, elle a perdu la totalité de son crédit aux yeux des opposants démocratiques de l'Iran qui essayent toujours de se démarquer des initiatives extrémistes de cette organisation. Il est à noter que cette organisation ne possédant aucun relais populaire en Iran, ne peut nullement devenir un atout pour l'évolution démocratique de l'Iran.
Cependant le département d'Etat des Etats des Unis d'Amérique, en date de 28 septembre 2012, a retiré le nom de l'organisation des moudjahiddines du peuple d'Iran de la liste des groupes terroristes, sans constater de véritable changement dans la pratique de cette dernière !

Madame la Secrétaire,
Nous sommes des repentis, des victimes ou les familles des victimes de l'OMPI qui contestons vivement contre la décision de l'élimination des moudjahiddines de votre liste noire. Le peuple et les autres groupes démocratiques iraniens nous soutiennent dans cette objection.
Nous croyons sincèrement qu'aucun changement n'est observé dans la doctrine, les comportements et la nature de l'OMPI. Si cette organisation n'est pas parvenue à mener des opérations armées c'est parce qu'elle est sous la surveillance permanente des forces américaines et obligatoirement désarmée.
Nous croyons effectivement que cette organisation n'a pas abandonnée la violence et elle la maintient comme un moyen idéal pour opprimer et expulser ses dissidents dans la scène politico sociale.
Depuis 2003 et en France, les moudjahiddines ont troublé les réunions et les rassemblements des autres oppositions iraniennes en agressant leurs dissidents et les menaçant à mort ! En outre, ils espionnent contre leurs opposants iraniens de la France en propageant des mensonges et des accusations infondées contre eux.

Madame Clinton,
Il n'y a pas de libertés fondamentales au sein de l'organisation des moudjahiddines du peuple d'Iran. Ils se servent des femmes comme des esclaves dans l'organisation, mais devant le public ils osent parler de la liberté des femmes. Cela démontre parfaitement la double nature de cette organisation profitant de la tromperie et de la propagande. Vous avez parfaitement mentionné dans votre communiqué de 28 septembre 2012, selon laquelle les moudjahiddines ont persécuté les femmes et les hommes désunissant avec l'idéologie de l'OMPI au sein même de l'organisation.
Nous appartenons aux dissidents et aux repentis de l'OMPI, ayant vécu au sein de ce groupe, nous croyons qu'il n'y a aucun changement fondamental dans la doctrine et le comportement des leaders et des autres composants de cette organisation, alors nous sommes véritablement choqués et secoués de voir l'élimination de l'OMPI sur la liste des groupes terroristes !

Madame la Secrétaire,
Nous imaginons que vous avez décidé de renvoyer l'OMPI à l'encontre de l'Etat iranien en la retirant de cette liste des terroristes. Mais nous sommes étonnés par le fait que vous avez ignoré les dommages causées par cette organisation à l'égard des autres groupes démocratique et du peuple iranien alors que ce groupe n'a pas la capacité de provoquer du changement en Iran et il restera un liberticide contre les oppositions démocratiques et la nation iranienne.
Nous croyons vivement que votre initiative pour retirer l'OMPI de la liste noire, crée un énorme obstacle dans le processus d'évaluation démocratique de l'Iran et par conséquent, l'avenir et le peuple de notre pays sont menacés !
Vendredi 19 octobre 2012, l'association Aria
Les associations des repentis de l'OMPI
Les familles et les victimes du sectarisme de Radjavi en Iran

Une copie de cette lettre est également adressée aux :
Ministère français de l'intérieur
Ministère français des affaires étrangères
Ministère français de la justice

 

Nouveaux articles

John Bolton , Défenseur de Zion, Promoteur du Terrorisme MEK

La nomination de John Bolton à titre d'adjoint du président, conseiller à la sécurité nationale, a suscité la controverse en raison de ses liens passés avec le groupe terroriste MEK...

Mort Terroriste en 2015

Le reportage a indiqué qu'Ali Motamed était en fait une nouvelle identité pour Mohammad-Reza Kolahi Samadi, qui est tenu pour responsable pour l'attentat à la bombe de 1981 contre le...

Après l'Expulsion de Radjavi de la France

Jusqu'à la révolution idéologique, l'OMK était un groupe politique avec un arrière-plan violent de la lutte contre le gouvernement iranien, mais après la Révolution idéologique a été déclarée et a...

Accueillir l'OMPI et les Forces Américaines en Albanie

L'Albanie a déjà été utilisée pour héberger des indésirables. En 2005, les États-Unis y ont envoyé cinq détenus de Guantanamo Bay. Entre 2013 et 2016, Washington a également transféré 2...

Rudy ,Albanie et Changement de Régime de l'Iran

Mujahideen-e Khalq (MEK) est un groupe notoire d'exilés iraniens qui semble avoir un soutien quasi nul en Iran, mais qui entretient depuis des années des liens significatifs avec les défenseurs...

Le plus regardé

L'Iran et le Piège des Guerriers Sints

La nouvelle erreur prenant forme réside dans le soutien croissant de l'Occident pour les Moudjahines chiites iraniens qui s'opposent à renverser le régime clérical iranien. Ces personnes se dirigent par...

Le OMK, l'Essence de la Corée du Nord

Les tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis ont augmenté dans les derniers jours. Les États-Unis se préparent à toutes les options, y compris une «guerre préventive», pour...

L'Iran et le piège du guerrier sacré

Est-ce que l'Occident est sur le point d'avoir commis la même erreur avec l'Iran qu'il a fait avec l'Afghanistan quand il a soutenu les Moudjahidines sunnites contre les envahisseurs soviétiques?...

Le spectacle de la démocratie dans le culte de Radjavi

L'approche adoptée par le OMK dans les soi-disant élections est si ambiguë que personne ne peut définir le rôle du secrétaire général élu et les différences entre l'autorité d'elle et...

Iran, Accord Nucléaire et Avenir

Le culte, le Modjahedin-e Khalq ou MEK, c'est-à-dire le People's Jihadis, est maintenant en train de repousser une ligne que quelque chose de sinistre se passe à la base militaire...