vue
envoye special du quotidien espagnol El Pais qui lui demande. en juin 1985. (( C'es! pour quand l'insurrection en Iran ? )), le chef des Moujahidins repond avec l'assurance d'un grand stratege :(( Cette annee et I'annee prochaine seront decisives )) (15), Il explique ensuite au journaliste, qui croit tenir la un scoop, le plan de son organisation pour renverser le regime en place a Teheran. (( Des que Komeiny tombera, le gouvernement que je preside entrera en fonction pour une duree de six mois, avec des representants de toutes les tendances. Bani Sadr sera president de la Republique. Ensuite, nous nous effacerons et ce sera aux elections de decider quel regime et quels hommes ils veulent pour gouverner Ie pays )) . Plus democrate que lui . Rastgou Ali Akbar, ancien cadre de l'organisation vivant aujourd'hui en Allemagne, nous livre son temoignage sur cette periods : . . .
envoye special du quotidien espagnol El Pais qui lui demande. en juin 1985. (( C'es! pour quand l'insurrection en Iran ? )), le chef des Moujahidins repond avec l'assurance d'un grand stratege :(( Cette annee et I'annee prochaine seront decisives )) (15), Il explique ensuite au journaliste, qui croit tenir la un scoop, le plan de son organisation pour renverser le regime en place a Teheran. (( Des que Komeiny tombera, le gouvernement que je preside entrera en fonction pour une duree de six mois, avec des representants de toutes les tendances. Bani Sadr sera president de la Republique. Ensuite, nous nous effacerons et ce sera aux elections de decider quel regime et quels hommes ils veulent pour gouverner Ie pays )) . Plus democrate que lui . Rastgou Ali Akbar, ancien cadre de l'organisation vivant aujourd'hui en Allemagne, nous livre son temoignage sur cette periods : « En venant a Paris et en invitant les membres de I'organisation a le rejoindre dans son exil francais, Massoud Rajavi etait persuade quo le regime de Khomeiny allait bientot s'effondrer et que les Moujahidins pourraient alors rentrer au pays en liberateurs. Alors qu'en Iran Ie regime continuait a executer les membres de l'organisation. Massoud Rajavi et ses hommes ont poursuivi leur campagne de collecte des signatures de personnalites europeennes condamnant la violence et les assassinats en Iran. Ils ont cree ensuite une sorte de gouvernement en exil que seul l'Irak a reconnu officiellement . Des contacts ont ete noues avec des deputes europeens. On envoyait des bouteilles de champagne et des cartes de voeux aux epouses de ces derniers . Nous devions gagner l'appui d'un ou deux deputes de chaque parti. La comedie a dure pendant quelques annees. On nous a appris, par exemple, a porter la cravate, a faire des discours devant une glace et a nous comporter au cours des cocktails el des receptions. "Vous pouvez boire, sauf devant une camera", nous disait-on. Cependant, seuls les dirigeants de I'organisation avaient Ie droit de serrer la main des personnalites etrangeres "(16). Le 27 mars 1986, le quotidien Le Monde, qui enquete dans les milieux de I'opposition iranienne, devoile le veritable visage de l'OMPI . Le quotidien francais parle d'une sorte de (( secte )) , fonctionnant (( selon Ies regles du centralisme democratique )) et pratiquant le « double langage », (( le culte de la personnalite )) et (( la repression interne ». Le journal affirme, a ce propos, que I'organisation a emprisonne, quelque part en Irak, 750 de ses membres ou sympathisants qui se sont opposes a sa (( direction opportuniste )) et que celle-ci a depense . au cours de la seule annee 1984, et en France seulement, la somme de 86 700 000 FF. L'organisation se fend alors d'une mise au point.Ignoree par le journal, celle-ci esi publiee dans Iran Liberation, organe du mouvement (n 208), en date du 26 mai 1986. A defaut de pouvoir dementir, preuves a l'appui, Ies accusations du journal, la mise au point reprend la langue de bois habituelle des communiques et bulletins d'information de l'organisation . Quelques jours plus tard, le chef des Moujahidins et une centaine de ses camarades sont pries de quitter la France. Le gouvernement de Jacques Chirac, lasse par l'activisme politico- militaire des Moujahidins et soucieux de retablir ses relations avec l'Iran , decide d'expulser ses hotes, devenus tres encombrants. Ces derniers choisissent alors de s'etablir en Irak. Pourquoi Rajavi a-t-il choisi de s'installer dans ce pays arabe en guerre avec l'Iran? Un ancien membre de l'organisation, Siamek, avance plusieurs explications : (( Un : Le chef des Moujahidins n'avait pas d'autre solution sous la main. Deux' L'lrak avait deja propose a Rajavi d'installer ses troupes sur ses terrtoires a la frontiere de I'lran. Bagdad voulait ainsi disposer d'un moyen de pression supplementaire sur Teheran. Trois : Rajavi, qui avait compris que la France n'etait pas I'endroit le mieux indique pour mener des attaques contre le regime iranien, d'autant que Paris avait demande a ce dernier de mettre fin aux attentats terroristes en Iran, a trouve dans la proposition irakienne une sortie inesperee de l'impasse dans laquelle il s'etait fourvoye. Quatre . Cette alliance avec Je regime irakien convient mieux au temperament autoritaire du chef des Moujahidins, qui pouvait ainsi donner libre cours a ses pulsions dictatoriales . Rajavi a ainsi corrige une erreur (Ie depart vers la France) par une autre encore plus grave ((l'installation en Irak )) (17(

Nouveaux articles

John Bolton , Défenseur de Zion, Promoteur du Terrorisme MEK

La nomination de John Bolton à titre d'adjoint du président, conseiller à la sécurité nationale, a suscité la controverse en raison de ses liens passés avec le groupe terroriste MEK...

Mort Terroriste en 2015

Le reportage a indiqué qu'Ali Motamed était en fait une nouvelle identité pour Mohammad-Reza Kolahi Samadi, qui est tenu pour responsable pour l'attentat à la bombe de 1981 contre le...

Après l'Expulsion de Radjavi de la France

Jusqu'à la révolution idéologique, l'OMK était un groupe politique avec un arrière-plan violent de la lutte contre le gouvernement iranien, mais après la Révolution idéologique a été déclarée et a...

Accueillir l'OMPI et les Forces Américaines en Albanie

L'Albanie a déjà été utilisée pour héberger des indésirables. En 2005, les États-Unis y ont envoyé cinq détenus de Guantanamo Bay. Entre 2013 et 2016, Washington a également transféré 2...

Rudy ,Albanie et Changement de Régime de l'Iran

Mujahideen-e Khalq (MEK) est un groupe notoire d'exilés iraniens qui semble avoir un soutien quasi nul en Iran, mais qui entretient depuis des années des liens significatifs avec les défenseurs...

Le plus regardé

L'Iran et le Piège des Guerriers Sints

La nouvelle erreur prenant forme réside dans le soutien croissant de l'Occident pour les Moudjahines chiites iraniens qui s'opposent à renverser le régime clérical iranien. Ces personnes se dirigent par...

Le OMK, l'Essence de la Corée du Nord

Les tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis ont augmenté dans les derniers jours. Les États-Unis se préparent à toutes les options, y compris une «guerre préventive», pour...

L'Iran et le piège du guerrier sacré

Est-ce que l'Occident est sur le point d'avoir commis la même erreur avec l'Iran qu'il a fait avec l'Afghanistan quand il a soutenu les Moudjahidines sunnites contre les envahisseurs soviétiques?...

Le spectacle de la démocratie dans le culte de Radjavi

L'approche adoptée par le OMK dans les soi-disant élections est si ambiguë que personne ne peut définir le rôle du secrétaire général élu et les différences entre l'autorité d'elle et...

Iran, Accord Nucléaire et Avenir

Le culte, le Modjahedin-e Khalq ou MEK, c'est-à-dire le People's Jihadis, est maintenant en train de repousser une ligne que quelque chose de sinistre se passe à la base militaire...