vue
Devenu une coquille vide, le CNR est compose aujourd'hui de quelques centaines de membres (entre 200 et 300 selon les versions), en majorite des dirigeants de l'OMPI entierement controle par Massoud Rajavi.
Nous avons dit : . . . Interroge sur les causes de son depart du CNR, Khan Baba Tehranais, un militans de gauche, ancien membre de la Confederation des etudiants iraniens (CEI), qui vit actuellement a Hambourg, en Allemagne, nous a repondu : (( Les Moujahidins n'ont pas joue le role federateur et unificateur qui etait cense etre le Ieur. Ils ont toujours cherche, an contraire, a imposer leur domination et ne se sont pas genes de semer la zizanie parmi Ies autres forces de I'opposition iranienne ». . . . et mais continuez : Devenu une coquille vide, le CNR est compose aujourd'hui de quelques centaines de membres (entre 200 et 300 selon les versions), en majorite des dirigeants de l'OMPI entierement controle par Massoud Rajavi. Les groupes associes, qui portent des noms divers (Association des etudiants musulmans, Association des enseignants et ( les professionnels iraniens, Association des femmes iraniennes, etc.), n'ont qu'une existence factice. Ils sont censes donner au CNR l'apparence d'une instance regroupant (( toutes les forces politiques qui combattent la dictature religieuse et teroriste en place en Iran et qui reprecentent les diverses couches sociales de la population iranienne )) , selon la phraseologie du mouvement . Dans ce conseil ou les adherents individuels ont un droit de vote egal a celui des groupes, les criteres d'adhesion ne sont pas clairement definis . En fait, c'est Ie president et porte-parole du CNR, Massoud Rajavi en I'occurrence, qui decide des adhesions selon son bon vouloir, ce qui vide cette instance de toute legitimite et credibilite et en fait un instrument supplementaire de controle aux mains d'un petit dictateur sans vergogne. 11 - Hotes de Saddam : Le soir du 7 au 8 juin 1986, Ie chef des Moujahidins et ses lieutenants quittent France pour I'lrak, ou ils recoivent un accueil officiel digne de chefs d'Etat . Ce depart, ordonne par le gouvernement de Jacques Chirac, alors Premier ministre » est l'une des conditions posees par Teheran pour la normalisation de ses relations avec Paris . Quinze jours apres le depart des Moujahidins de France, deux des otages francais detenus au Liban, Philippe Rochot el Georges Hansen, membres d'une equipe de France 2, sont liberes .Y a-t-il eu un lien entre ies deux evenements ? Pour les Moujahidins, 11 n'y a I'ombre d'aucun doute : cette liberation est la preuve que Teheran controlait les preneurs d'otages libanais.Evoquant la migration des Moujahidins de I'Hexagone vers l'Irak, un juriste d'origine iranienne, ancien avocat du chef de l'OMPI, explique :" Quand Rajavi est venu en France, lui et ses sympathisants ont rapidement manque d'argent . Le gouvernement irakien leur a offert son soutien, et ils ont accepte. Us sont devenus a long terme les mandataires du regime irakien et ont perdu toute credibilite en Iran" (21). Anthony H, Cordesman, un Americain speciaUsre des questions militaires, apporte un autre eclairage : (( Le resultat final de I'action de la France [expulsion des Moujahidins] etait, de loute facon, de donner A Rajavi un meilleur acces aux aides, aux services d'entrainement pres de la frontiere et de plus grandes ressources financieres )) (22). Meme son de cloche chez le colonel Ghanem Khaled Al-Djamas, qui ecrit dans Al-Qadissiah , organe du ministere irakien de la Defense : « L'organisation des Moujahidins du peuple a des bases militaires qui s'etendent a l'interieur de l'lran. La presence de son commandant en Irak lui permet de subvenir aux besoins de la lutte armee et d'elargir son champ d'action pour regrouper tout I'lran et metire ainsi le regime de Khornerny dans l'impasse Nous assisterons peut-etre, au cours de cette annee, un elargissement de l'opposition populaire, qui joindra les rangs des combattants )) . Et le militaire irakien d'expliquer : « 1180 kilometre de frorntieres communes de surfaces diverses ( forets, deserts, marecages. montagnes ..)) separent l'Iran et l'Irak . Ceci facilitera le transfert des forces armees de I'opposition [ iranienne] afin quelles effectuent des operations armees contre Ie regime de Khomeiny ". Plus de 1000 membres de l'organisation suivent Massoud Rajavi dans son nouvel exil en Irak . Saddam Hussein a-t-il promis a I'opposant iranien, la veille de son debarquement a Bagdad. qu'il lui sera possible d'administrer Mehran. ville iranienne situee pres de la frontiere irakienne , qui a ete plusieurs fois occupee par I'lrak ? Les Moujahidins installent , en tout cas, Ieurs bases d'entrainement le long des frontieres irako-iraniennes et commencent a lancer des raids militaires contre Ieur pays . Selon des statistiques publiees par Iran Liberation, chacune de ces bases accueille entre 2000 et 2500 combattants. A l'issue de trois mois d'entrianements intensifs , les nouveaux Moujahidins se familiarisent avec differents types d'armes gracieusement pretees par leurs hotes . A la fin des entrainements ils se voient accorder un fusil et sont declares aptes au combat

Nouveaux articles

John Bolton , Défenseur de Zion, Promoteur du Terrorisme MEK

La nomination de John Bolton à titre d'adjoint du président, conseiller à la sécurité nationale, a suscité la controverse en raison de ses liens passés avec le groupe terroriste MEK...

Mort Terroriste en 2015

Le reportage a indiqué qu'Ali Motamed était en fait une nouvelle identité pour Mohammad-Reza Kolahi Samadi, qui est tenu pour responsable pour l'attentat à la bombe de 1981 contre le...

Après l'Expulsion de Radjavi de la France

Jusqu'à la révolution idéologique, l'OMK était un groupe politique avec un arrière-plan violent de la lutte contre le gouvernement iranien, mais après la Révolution idéologique a été déclarée et a...

Accueillir l'OMPI et les Forces Américaines en Albanie

L'Albanie a déjà été utilisée pour héberger des indésirables. En 2005, les États-Unis y ont envoyé cinq détenus de Guantanamo Bay. Entre 2013 et 2016, Washington a également transféré 2...

Rudy ,Albanie et Changement de Régime de l'Iran

Mujahideen-e Khalq (MEK) est un groupe notoire d'exilés iraniens qui semble avoir un soutien quasi nul en Iran, mais qui entretient depuis des années des liens significatifs avec les défenseurs...

Le plus regardé

L'Iran et le Piège des Guerriers Sints

La nouvelle erreur prenant forme réside dans le soutien croissant de l'Occident pour les Moudjahines chiites iraniens qui s'opposent à renverser le régime clérical iranien. Ces personnes se dirigent par...

Le OMK, l'Essence de la Corée du Nord

Les tensions entre la Corée du Nord et les États-Unis ont augmenté dans les derniers jours. Les États-Unis se préparent à toutes les options, y compris une «guerre préventive», pour...

L'Iran et le piège du guerrier sacré

Est-ce que l'Occident est sur le point d'avoir commis la même erreur avec l'Iran qu'il a fait avec l'Afghanistan quand il a soutenu les Moudjahidines sunnites contre les envahisseurs soviétiques?...

Le spectacle de la démocratie dans le culte de Radjavi

L'approche adoptée par le OMK dans les soi-disant élections est si ambiguë que personne ne peut définir le rôle du secrétaire général élu et les différences entre l'autorité d'elle et...

Iran, Accord Nucléaire et Avenir

Le culte, le Modjahedin-e Khalq ou MEK, c'est-à-dire le People's Jihadis, est maintenant en train de repousser une ligne que quelque chose de sinistre se passe à la base militaire...